Sélectionner une page

Commerçants et distributeurs locaux: misez sur la créativité! 4 idées simples pour sortir du lot

Et si vous misiez sur la créativité et le contenu pour faire la différence sur votre zone de chalandise ? La promotion « pure et dure » coûte cher et dégrade vos marges?

Alors, misez plutôt sur le développement de votre « marque » sur votre territoire pour booster vos ventes.

En travaillant sur votre image et votre positionnement, vous vous donnez les moyens de sortir du lot et de créer un courant de sympathie avec vos clients potentiels.

Tout en maintenant vos prix. Mettez-vous en scène, pratiquez l’humour, racontez votre histoire. La seule limite, votre imagination! Voici 4 idées glanées outre-atlantique pour attirer à vous les consommateurs.

1- Je déteste Steven Singer: quand l’auto-dérision magnétise le consommateur!

A Philadelphie dans le New Jersey, tous les hommes ou presque détestent Steven Singer.

Pour une raison simple, les femmes ne jurent que par lui.

Séducteur en série, Don Juan du 21ème siècle?

Pas du tout!

Steven Singer exerce la profession de bijoutier en plein centre-ville et acquis sa sinistre réputation à cause du succès que rencontre ses bijoux auprès des femmes…

Et cela fait quinze ans que ça dure.

Tout est parti d’une histoire survenue à un couple de clients de la boutique.

En 1999, un client achète une bague en diamants chez Mister Singer pour l’offrir à sa femme et célébrer leur 20 ans de mariage. 9 mois plus tard, le client est à nouveau papa.

Pas forcément emballé par cette paternité tardive, le client lors d’une visite à la boutique avec son épouse, déclarera : « -Ma femme adore vos bijoux. Moi, je crois que je vous déteste! »

Steven Singer a alors l’idée d’utiliser ce message pour sa publicité et décide d’aller à contre-courant du « robinet d’amour » habituellement utilisé dans la publicité.

Carton immédiat et cote …d’amour des clients qui grimpe en flèche instantanément.

Pour finalement s’installer dans la durée puisque ce « code » de communication est décliné sur tous les supports depuis 15 ans.

Grâce à sa notoriété locale, il est devenu difficile pour un homme de Philadelphie d’offrir un bijou qui ne vient pas de chez Steven Singer. Bingo!

Un ton décalé au service d’une enseigne qui fait de la qualité, ça marche!

Pour vous en convaincre, allez jeter un coup d’oeil sur le site ihatestevensinger.com ou sa page Facebook du même nom (près de 28 000 fans )

2- Le défi client: un outil puissant pour attirer des prospects et créer de l’engagement!

Connaissez-vous la barbe de sueur? Vous en avez un bel exemple juste au-dessus! Mais au Shed, une salle de fitness de Minneapolis, on peut faire beaucoup mieux comme vous pourrez le constater sur la vidéo tournée dans le club…

 

Que faire quand on est une salle de sport et que la concurrence est vive sur son territoire?

Que faire quand vos clients profitent de la douceur de septembre pour pratiquer des activités sportives en extérieur avant que le froid n’arrive?

On lance un défi aux clients potentiels pour compenser « un temps faible » commercial.

C’est précisément ce qu’a fait Spencer Lewin. Voici le défi : vous venez au club, vous vous débrouillez pour obtenir une belle barbe de sueur sur votre tee- shirt (pas très glamour, je reconnais…), vous postez votre selfie sur les réseaux sociaux et vous obtenez un bon pour 3 mois d’abonnement gratuits…

Maintenant, les résultats.

La vidéo ci-dessus diffusée sur Youtube et Facebook a crée des vocations auprès d’une centaine de personnes et les ventes ont augmenté de 17% par rapport à septembre de l’année d’avant!

Et la barbe de sueur est devenue la « marque de fabrique » du club qui a pris une bonne longueur d’avance en termes d’image et de notoriété sur ses concurrents.

Propriétaires de clubs de sport en métropole et outre-mer, à vous de jouer!

Le défi client, un idée simple pour créer du trafic et de l’engagement; une idée facilement duplicable dans de nombreux secteurs du commerce et qui fonctionne très bien en utilisant les réseaux sociaux…

 

3- Et si vous enrôliez une égérie locale pour assurer la promotion de votre enseigne?

Les marques nationales n’hésitent pas à faire appel à des égéries pour « travailler » leur image de marque.

L’intérêt: utiliser la notoriété d’une personnalité connue pour la faire rejaillir sur la marque en question.

Artistes, sportifs, ou encore personnalités en vue mettent ainsi leur « célébrité » au service d’enseignes ou d’entreprises qui les rémunèrent pour …ce qu’ils sont.

Faites de même près de chez vous! En fonction de votre activité et des valeurs que vous défendez dans votre entreprise, choisissez l’homme ou la femme qui portera haut vos couleurs dans votre ville ou votre région! Brian Urlacher, l’homme qui brandit sa photo ci – dessus est l’égérie d’une enseigne de Chicago spécialisée dans les implants capillaires. Héros « local » de l’équipe de football américain des Bears, il a longtemps été le « chauve le plus connu » de Chicago (comme Bruce Willis ou Yul Bruner le sont pour le cinéma) avant son changement de look obtenu grâce à l’entreprise Restore.

Principal bénéfice pour l’enseigne: une célébrité locale qui amène une preuve »sociale » du résultat obtenu. Ici aux Antilles, Admiral T, chanteur ou encore Teddy Riner, judoka, « prêtent » leur image à des enseignes locales.

Elément déterminant au moment du choix de votre « égérie », l’alignement de vos valeurs par rapport à celles portées par la personnalité retenue.

Principal intérêt de cette technique: capitaliser sur le pouvoir d’influence d’un « people » local ou régional pour promouvoir votre offre et développer votre notoriété.

4- Tous en scène: et si vos mettiez vos clients en scène dans vos publicités locales?

Qui selon vous est le meilleur ambassadeur de votre marque au sein de votre communauté locale?

Votre client assurément.

En effet, qui, mieux qu’un client satisfait peut se faire l’avocat crédible de votre enseigne ou magasin auprès des citoyens/ consommateurs de votre ville? Personne.

Une banque locale de Washington, positionnée sur les prêts pour les « petits » entrepreneurs qui se lancent en solo ou à deux dans une création d’activité, a ainsi fait des témoignages clients son principal axe de communication.

La Spokane Teachers Credit Union a ainsi mis en scène plus de 300 clients au fil des ans et instauré un système de bénéfices mutuels à double détente.

Bénéfice pour l’enseigne: ces séries de vidéos postées sur les réseaux sociaux ont installé la STCU comme une vraie banque de proximité.

Bénéfice pour le client: les vidéos ont assuré la promotion des entreprises clientes et en ont obtenu des résultats spectaculaires en terme de notoriété locale.

Humour, distanciation, témoignage client, recours à une égérie, ce sont quelques unes des pistes à explorer pour à la fois sortir de la spirale promotionnelle et vous « placer au-dessus de la mêlée » sur votre marché local.

L’heure est à la différenciation et à la dimension émotionnelle de l’achat.

Jouer la carte de la séduction devient donc un enjeu essentiel pour espérer attirer, séduire et convertir des prospects en clients.

Tout en instaurant avec eux un dialogue avant, pendant et après la transaction.

Misez donc sur la créativité, privilégiez les supports « chauds » et visuels comme l’affichage ou la vidéo.

Et adoptez un moteur hybride pour votre entreprise: un pied dans le monde physique (publicité médias , relations publiques, dépliants) et un pied dans le monde virtuel (site web, blog, réseaux sociaux). Ainsi, on ne viendra plus jamais chez vous par hasard!

 

 

Ecrit par

Ecrit par

Jean-Yves Guichaoua

J'aide les entrepreneurs à mettre en place des plans d'action marketing orientés résultats. Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This