Sélectionner une page

La performance de votre site web ne correspond pas à vos attentes ? Quels petits détails pourriez-vous optimiser pour améliorer votre taux de conversion ?

Plongeons directement dans le vif du sujet et passons en revue les 7 raisons pour lesquelles votre site web, optimisé pour la conversion, semble s’essouffler…

1 – Des performances faibles dues à un trafic insuffisant

Un site Web peut être optimisé à la perfection et avoir le meilleur contenu du monde mais tout ceci ne sert à rien si les moteurs de recherche ne parviennent pas à l’identifier…

Un site correctement optimisé permet à Google et aux autres moteurs de recherche d’explorer et d’indexer ses pages en un clin d’œil mais si une erreur se produit dans des sections clés alors tout peut s’écrouler.

Utilisez les outils Google pour les webmasters (Google Search Console) pour identifier la présence d’éventuelles erreurs d’exploration empêchant les internautes de trouver facilement les différentes pages de votre site.

Son tableau de bord intuitif affiche une liste de toutes les erreurs identifiées, ainsi que des instructions pour les corriger.

Bien que vous puissiez avoir plusieurs problèmes différents à corriger, la solution la plus courante consistera à implémenter des redirections 301 pour résoudre les principales erreurs 404 présentes sur votre site.

Peu de conversions à cause d’une faible promotion

2 – Votre stratégie promotionnelle actuelle n’attire pas le public souhaité

Avant d’apporter toute modification fantaisiste à votre site ou à votre stratégie de contenu, penchez-vous plutôt sur les visiteurs actuels de votre site !

Correspondent-ils au public ciblé ou sont-ils non qualifiés, à savoir des visiteurs curieux quittant rapidement votre site après avoir découvert votre activité et vos produits ?

La promotion de votre activité et site web est-elle effectuée sur les plateformes attirant le public ciblé ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez perdre non seulement un temps précieux, mais aussi beaucoup d’argent à attirer un trafic non souhaité alors que votre vrai marché cible ignore toujours votre existence…

Utilisez votre outil de suivi du trafic pour identifier les taux de rebond de votre site tout en consultant les outils d’analyse de votre site Web pour identifier si des sources spécifiques de visiteurs génèrent moins de conversions que d’autres.

Si vous remarquez des taux de rebond élevés et des taux de conversion faibles dans ces sources spécifiques, vous pourrez alors envisager la mise en place d’une nouvelle stratégie promotionnelle.

La solution à ce problème dépend en grande partie de la plateforme et de la stratégie promotionnelle appliquée à votre site web et à son contenu. Vous trouverez ci-dessous quelques solutions adaptées à votre stratégie actuelle :

Pour les publicités payantes : Si vous avez actuellement recours au trafic payant d’une manière ou d’une autre (PPC Google, publicités sur les réseaux sociaux, annonces publicitaires…) et que vous constatez que ces campagnes sont inefficaces, il faudra cesser toutes celles qui ne générent aucun retour sur investissement.

Pour la promotion non-payante sur les réseaux sociaux : Si vous trouvez que la portée organique de messages sur vos réseaux sociaux est inefficace pour promouvoir et attirer des visiteurs vers votre site web, envisagez un audit de votre stratégie actuelle.

Essayez d’identifier les sources d’informations de vos prospects (réseaux sociaux, forums spécialisés dans un secteur…) puis mettez-vous une fois de plus à la place de vos personas pour identifier les informations qu’ils recherchent et celles qu’ils trouveront utiles.

Vous pourrez ainsi créer et partager correctement ce type d’information sur les canaux adaptés pour que le public ciblé puisse non seulement trouver mais aussi interagir avec ces informations afin qu’il visite votre site optimisé pour la conversion.

La conception de votre site web peut freiner la conversion

3 – Votre site web n’est pas adapté aux mobiles

Le « Mobilegeddon » de Google a fait frémir les propriétaires de sites web non responsive et ce n’est pas un hasard… En avril dernier, Google a mis à jour son algorithme visant à favoriser le référencement des sites et pages web adaptés aux mobiles.

Les sites non adaptés aux mobiles ont donc dégringolé dans les résultats des moteurs de recherche. Mais même sans cette nouvelle mise à jour, il a été maintes fois démontré que les sites adaptés aux appareils mobiles ont des taux de rebond inférieurs et un nombre de conversions plus élevé par rapport aux sites classiques.

Utilisez Google Analytics pour identifier le nombre de visiteurs sur votre site web ainsi que le taux de rebond. Si ces valeurs semblent anormalement élevées, surtout pour les mobiles, utilisez l’outil Test de compatibilité mobile de Google pour en avoir le cœur net.

Bien qu’il existe plusieurs services en ligne permettant de convertir un site pour l’adapter aux mobiles, l’utilisation d’une plateforme responsive prête à l’emploi présente de réels avantages. Un bon exemple est le Système d’Optimisation de Contenu de HubSpot.

4 – La navigation sur votre site web est compliquée ou surchargée

Votre navigation doit inclure quelques options de page clairement identifiées et correspondant aux besoins de vos utilisateurs. Si votre menu de navigation contient toutes vos offres de produits et services ou un menu de navigation latéral gênant qui vient s’ajouter à la confusion ambiante de votre site, vos visiteurs vont alors ignorer les points de conversion clés…

Utilisez le plug-in Page Analytics de Google pour découvrir les éléments de navigation avec lesquels interagissent les visiteurs de votre site. Si des zones de navigation reçoivent un nombre de clics nettement inférieur à d’autres, envisagez alors de les fusionner.

Notez toutes les pages liées au menu de navigation principal de votre site Web et inscrivez les taux de clics fourni par Google Analytics. Repérez les pages ayant reçu des taux de clic faibles et essayez de les regrouper avec d’autres éléments de navigation ou envisagez de supprimer le lien de navigation et de l’intégrer à une page spécifique.

5 – La conception de vos landing pages est trop sobre

Vos landing pages font partie de ces éléments que vous devez inévitablement surveiller car leur optimisation peut se révéler délicate si vous souhaitez améliorer l’efficacité de votre site web.

Même si vous avez optimisé vos landing pages en suivant les meilleures pratiques, aucune conversion n’est garantie et de petites modifications peuvent avoir des effets considérables !

Utilisez votre outil de création de landing pages pour examiner les taux de conversion de l’ensemble de vos pages. Selon le secteur et les produits ou services fournis par votre entreprise, vous et vous seul serez en mesure de définir un taux de conversion satisfaisant pour votre landing page.

Ceci étant, recherchez dans votre liste les pages affichant des pourcentages inférieurs à la moyenne. Si vous pensez que votre taux de conversion moyen doit être plus élevé, intéressez-vous à la conception globale de vos pages.

Voici quelques petites modifications à effectuer vous-même afin de mieux optimiser la configuration de vos pages de destination :

Ciblez votre contenu : Le fait d’expliquer le contenu de votre offre en quelques phrases et d’y ajouter une liste énumérant ses différents avantages est certes utile mais vous devriez peut-être envisager d’autres pistes.

Essayez d’inclure des témoignages pour démontrer la valeur de votre offre ou de scinder votre contenu afin que vos visiteurs puissent en lire un court extrait avant de décider s’ils souhaitent le télécharger ou pas.

Créez un visuel adapté pour promouvoir votre offre : Utilisez-vous une photo issue d’une banque d’images ou bien des photos HD pour mettre en avant ce que votre landing page essaie de promouvoir ?

Ne devriez-vous pas utiliser le format .png, moins volumineux, pour illustrer votre offre en images et informer directement, en un clin d’œil le lecteur du contenu de votre offre ?

Peut-être que vos images pourraient être remplacées par une vidéo qui expliquerait plus clairement l’ensemble de votre offre ?

Évitez les mises en page standard de type 2/3 ou 1/3 : Tous les marketeurs digitaux connaissent l’intérêt d’une landing page.

Mais de plus en plus d’internautes savent les reconnaître et peuvent plus facilement identifier leur modèle générique où le contenu s’affiche à gauche sur les 2/3 de la page et le formulaire s’affiche à droite sur le tiers restant. Plusieurs entreprises se sont donc adaptées en affichant moins de contenu, en privilégiant les éléments visuels et en simplifiant au maximum la mise en forme. Peut-être que vous devriez aussi faire de même…

Un taux de conversion faible à cause d’un contenu inadapté

6 – Les sujets de votre blog n’intéressent pas vos lecteurs

On dit que le contenu est roi… mais on devrait surtout dire que le contenu ciblé est roi. Si vous passez plus de temps à réfléchir aux sujets à aborder dans votre blog qu’au public auquel vous vous adressez alors vous n’avez rien compris à la création de contenu…

Ce dernier doit répondre aux attentes de vos lecteurs : veillez à utiliser des mots suffisamment percutants, sinon votre marque, votre trafic, vos taux de conversion et votre génération de leads pourraient en pâtir.

Utilisez le tableau de bord de votre blog pour examiner le nombre de vues moyennes, ainsi que le nombre de clics sur les CTA correspondants.

Collectez aussi des données qualitatives en surveillant les partages et commentaires, en demandant à vos lecteurs de fournir des feedbacks concernant le contenu de vos articles.

Si les résultats de vos outils d’analyse sont mauvais et que vous recevez constamment des feedbacks négatifs, voire aucun feedback du tout, il est alors temps de réfléchir et d’examiner votre stratégie de contenu actuelle...

Si vous pensez que vous devez consacrer plus de temps à votre stratégie de création de contenu, commencez directement par vous intéresser à vos buyer personas.

S’ils ont été définis et qu’ils sont en place, remplissez un cahier d’activités de vos buyer personas avec les informations actuellement en votre possession et comparez-les aux entretiens organisés avec vos prospects et clients actuels pour identifier la présence d’éventuelles contradictions.

Après avoir finalisé un persona complet, utilisez les objectifs, défis et problèmes recueillis lors de ces entretiens pour développer un contenu ciblé avant de planifier votre contenu avec un calendrier éditorial.

7 – Les contenus et offres affichés sur vos pages ne sont pas reliées entre elles

La génération de leads sur un site web repose sur sa capacité à convertir les visiteurs en leads.

Pour cela, les bonnes pratiques recommandent de placer des CTA sur la majorité, si ce n’est sur l’ensemble des pages de votre site, afin que les visiteurs disposent toujours d’un point de conversion.

Malheureusement, certaines pages de site peuvent contenir des CTA dont le contenu n’a rien à voir avec le sujet traité sur la page qui l’héberge, ce qui affecte vos taux de clic et même vos taux de conversion…

Utilisez vos outils d’analyse sur les pages de votre site pour identifier celles dont les CTA ne génèrent aucun clic. Consultez ensuite leur contenu pour déterminer si l’offre proposée correspond au contenu de la page ou si son CTA ne dispose pas du contexte requis pour pouvoir associer les deux contenus. Si tel est le cas, vous pouvez remplacer le CTA et/ou l’offre proposée.

Pour les pages contenant des CTA devant être remplacés sans modifier l’offre, reformulez le CTA afin de mieux l’adapter au persona et au contenu de la page. Prenez ensuite les pages restantes et triez-les en fonction de leur rubrique principale.

Faites de même pour l’ensemble de votre bibliothèque de contenu. En cas de chevauchements de rubriques entre plusieurs pages et offres, placez le CTA de l’offre correspondante sur la page.

Alors qu’un site web correctement optimisé sera toujours plus performant qu’un site web statique, nombre de ceux utilisant l’inbound marketing depuis suffisamment longtemps vous diront que vous pourrez toujours faire mieux pour améliorer vos taux de conversion…

 

Share This